Contact - Bilan psychologique Paris

L'Enfant Intellectuellement Précoce (EIP)

L'intelligence de l'enfant intellectuellement précoce

Enfant intellectuellement précoce, enfant surdoué, enfant zèbre

Un enfant intellectuellement précoce est un enfant dont l'efficience intellectuelle est très supérieure à celle des enfants de sa classe d'âge. Cette « précocité intellectuelle », « surdouance », « douance », appartenance au groupe des « zèbres », ce « Haut Potentiel », HP ou HPI est mis en évidence par un test de niveau intellectuel :

  • Le WPPSI-IV est utilisé chez des enfants de 2 ans et demi à 7 ans et 7 mois.
  • Le WISC-V est utilisé chez des enfants de 6 ans à 16 ans et 11 mois.

Le quotient intellectuel habituellement retenu pour qu'un enfant soit intellectuellement précoce est 130.

La personnalité de l'enfant intellectuement précoce

Au-delà des facteurs cognitifs et intellectuels, le bilan psychologique met en évidence des caractéristiques de personnalité, comme :

  • l'hypersensibilité,
  • l'intuition,
  • la créativité,
  • la perception aiguisée du monde qui l'entoure (hyperesthésie),
  • le foisonnement des associations d'idées,
  • le traitement simultané des données suivant une arborescence des plus complexes.

Les difficultés de l'enfant intellectuement précoce

Enfant intellectuellement précoce (EIP), enfant zèbre

Ces caractéristiques et le décalage créé avec les pairs sont fréquemment à l'origine d'un état anxieux, d'une fragilité psychologique, d'un isolement et d'une souffrance psychique en lien avec l'image de soi. Par ailleurs, l'ennui à l'école et les redoublements (quand la scolarité n'est pas, comme bien souvent, adaptée à l'enfant intellectuellement précoce) apparaissent souvent.

Comment agir avec un enfant précoce ?

La première étape est le bilan psychologique qui permet de détecter la surdouance et de mettre en évidence les particularités de la personnalité de l'enfant. Le psychologue clinicien sera alors à même de conseiller la famille pour que le Haut Potentiel soit un atout et non une source de souffrance. Il répondra aux questions portant sur le bien-être de l'enfant, dont la possibilité d'un passage anticipé en classe supérieure ou d'une scolarité mieux adaptée.

Autres articles sur le Haut Potentiel